Actualités

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Recherche dans le catalogue

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Actualités

La lecture dans le monde - Exposition de Thierry Penneteau #2

Publié le mardi 22 septembre 2020

L'exposition photographique de Thierry Penneteau s'installe jusqu'au 30 octobre à la bibliothèque Nelson-Mandela.

Venez (re)découvrir "La lecture dans le monde" de Thierry Penneteau, précédemment exposée à la médiathèque Toussaint.

Une série de photos en noir et blanc où l'on voit que lire est un acte universel dans tous les pays, pour petits et grands, dedans ou dehors, assis ou debout...

Pour apprendre à mieux connaître le travail de Thierry Penneteau et son rapport à la lecture, nous lui avons posé 3 questions :

 

Vous soulignez le rôle essentiel de la lecture. Vous, quel lecteur êtes-vous ?


La lecture a un impact sur tous les aspects de la vie. Le fait de lire tout en exerçant une pensée critique est bon pour la qualité de notre quotidien. La lecture est une source de plaisir qui dure toute une vie. La lecture nous aide à mieux comprendre les gens qui sont différents de nous. C’est important pour un voyageur. Elle renforce nos émotions, peut aussi aider à donner un sens à une vie. Elle augmente la confiance en soi, elle est inspirante, elle stimule l’imagination. Elle permet d’avoir des échanges de points de vue.
Moi je suis plutôt un lecteur « d’aventures ». C’est le livre Alexandra David Neel « Voyage d’une parisienne à Lhassa » qui a donné des ailes à mon désir de parcourir la planète. N’étant pas un grand romancier j’ai troqué le stylo pour un appareil photo. Comme quoi un livre peut changer une destinée.



La lecture dans le monde, est-elle universelle ? Ou a-t-elle des spécificités liées à certains pays en fonction de leur histoire, de leur culture... ?



Oui bien sûr que la lecture est universelle, elle est différente selon nos origines, nos modes de vie, nos formations, nos religions. La lecture est un vrai moyen de se sortir de nos vies pendant quelques heures, de découvrir et de vivre des choses nouvelles à travers des personnages de fiction. ...
Elle est malheureusement censurée dans certains pays, mais je pense qu’elle apporte toujours une sensation de liberté, de rêves, de rébellion parfois. Qu’elle soit imprimée sur un livre ou sur une liseuse le plus important c’est qu’elle suscite la réflexion, la compréhension et l’épanouissement. Nous pouvons nous ouvrir à d’autres façons de penser, de faire, d’agir…


Qu’est-ce qui est important dans votre démarche artistique de photographe ? Votre choix pour le noir et blanc notamment ?

J’aime photographier, j’aime témoigner, j’aime la rencontre avec les autres. Mon appareil photo me permet de fixer ces moments.
La photo en noir et blanc va à l’essentiel, elle permet de faire passer un message sans fioriture. En retirant la couleur d’une image, vous en changez la lecture. En effet, l’œil humain est naturellement attiré par les couleurs saturés. La couleur aurait distrait l'histoire que je voulais raconter. Mon ami Paul Almasy me disait souvent : dans la lecture d’une image, l’interprétation intellectuelle doit se manifester en premier, avec plus d’intensité que l’appréciation esthétique. Utilise la couleur seulement et seulement si elle apporte une plus-value à la lecture de ton image. Je pense que le noir et blanc est le langage de base d'un photographe.

 

L'exposition "La lecture dans le monde" du photographe Thierry Penneteau est visible jusqu'au 30 octobre à la bibliothèque Nelson-Mandela.

Retour au contenu principal

53794