Résidence d'écriture 2013

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Résidence d'écriture 2013

Pour la troisième année consécutive, la Ville d‘Angers a accueilli un écrivain en résidence.

Patrick Goujon est allé à la rencontre des habitants des quartiers Deux-Croix-Banchais et Monplaisir.

Pour l’écrivain comme pour les Angevins, la résidence est l’occasion d’une découverte culturelle et d’un rendez-vous privilégié.

Patrick Goujon

Né en 1978, Patrick Goujon a grandi en banlieue parisienne. Son premier roman, Moi non, est publié chez Gallimard en 2003. Suivront Carnet d’absences (2005), Hier dernier (2008) et A l’arrache (2011), chez le même éditeur, ainsi qu’un texte pour la jeunesse, Sous silence (2011), chez Actes Sud Junior. 

En mai 2009, après avoir obtenu la bourse d’aide à la création du Centre National du Théâtre pour sa première pièce, il réside à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, pour achever l’écriture d’une deuxième, qui sera à nouveau soutenue par le CNT. La même année, il collabore à l’écriture d’un spectacle de danse pour la compagnie Trafic de styles. En 2011, il participera à nouveau à l’écriture d’une pièce chorégraphique, Rétention, du chorégraphe Hervé Sika (Cie Mood).

Les thèmes récurrents dans le travail de Patrick Goujon sont l’absence, le passage de l’enfance à l’âge adulte, le deuil du temps passé ; les histoires ayant souvent pour cadre un univers urbain.

Parallèlement à l’écriture, Patrick Goujon travaille depuis huit ans comme éducateur scolaire dans une association de prévention spécialisée en banlieue, et anime régulièrement des ateliers d’écriture auprès des jeunes.

Cette résidence initiée par la Ville d’Angers, est mise en oeuvre par la Bibliothèque municipale d’Angers avec le soutien de la Région des Pays-de-la-Loire et du ministère de la Culture et en 2013 en partenariat avec Aleph-Écriture, l’association Atlas, le Centre des monuments nationaux, les collèges Jean-Lurçat et Montaigne, la librairie Contact, les maisons de quartier Marcelle-Menet, Monplaisir et le Quart-Ney, la compagnie Map et Céline Villalta.


Retour au contenu principal

57684