Coups de coeur, coups de griffe des lecteurs

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Coups de coeur, coups de griffe des lecteurs

En finir avec Eddy Bellegueule, Edouard Louis

Publié le samedi 10 janvier 2015

Premier roman qui raconte l’enfance et l’adolescence d’Eddy Bellegueule (patronyme originel de l’auteur) dans un village picard et qui peint un milieu défavorisé (misère, chômage et alcool) et un milieu où l’on n’aime pas «les pédés» alors que l’auteur se découvre très jeune une attirance sexuelle pour les hommes.

Un roman qui a rencontré un vif succès auprès des critiques à sa sortie mais a laissé le groupe perplexe...

Pourquoi un tel enthousiasme alors qu’il s’agit en fin de compte d’un récit de vie/ règlement de comptes comme on a pu déjà en lire  beaucoup d’autres ?

Pour quoi l’intituler «roman» alors que très manifestement, il s’agit d’une autobiographie ?

On est forcément touché par la violence de ce que E.B. a vécu mais justement n’est ce pas avoir (trop) profité de l’empathie et de la corde sensible des lecteurs ?

Une gêne ressentie à la lecture de scènes crues qui auraient pu être moins détaillées

Et enfin une question : faut-il tout dire, tout mettre sur la place publique alors que les protagonistes  (ses parents, frères et sœurs, habitants du village) sont encore vivants ? Quelle a pu être leur réception de l’ouvrage ?

Ce jeune auteur  de 21 ans avait besoin de se libérer de sa famille, de son milieu par cette catharsis nécessaire. Il a eu l’audace de témoigner sur son vécu d’enfant méprisé et battu parce que diffèrent.

Grâce à l’école, il a été sauvé : il vit désormais à Paris, il a changé de patronyme et il est étudiant à Normale Sup.

C’est un commentaire  de « Lectures partagées » de la bibliothèque Saint-Nicolas

Cote : R LOUI

 

 

Retour au contenu principal

54513