Coups de coeur, coups de griffe des lecteurs

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Coups de coeur, coups de griffe des lecteurs

Une année chez les Français, de Fouad Laroui

Publié le mercredi 20 octobre 2010

Le jeune Mehdi originaire d’un petit village marocain s’est vu délivrer une bourse grâce à son instituteur, subjugué par sa « boulimie de lecture », lui ouvrant les portes du lycée Lyautey à Casablanca, la prestigieuse institution française réservée à la haute société marocaine et aux Français, pas miséreux non plus.

Mehdi a aimé

Mehdi est donc projeté par la simple volonté d’un homme, qui a vu dans ce  petit clochard marocain, un avenir brillant, dans un milieu riche, imprégné de culture occidentale enfin un milieu dont il ne connait aucune des subtilités. Il a tendance à le comparer aux décors presque fantastiques des livres qu’il a parcourus. Eloigné de son cocon familial qui l’avait protégé de toutes les duretés du monde, il doit découvrir par lui-même au prix de nombreuses moqueries les us de ce nouveau monde. Mais Mehdi est intelligent et il ne tarde pas à comprendre que ce monde a des avantages comme celui de lui permettre d’assouvir sa soif de lecture, lui qui parle mieux le français que l’arabe, auprès de gens cultivés comme les parents de son ami Denis. Brillant, Mehdi l’est sans aucun doute mais il reste néanmoins plus Marocain que Français. En témoigne le malaise qu’il ressent en côtoyant Denis et ses parents et qu’il comble avec la chaleur du repas et de l’accueil de sa tante, pourtant analphabète. Une année chez les Français a permis au jeune Mehdi de découvrir un univers séduisant mais pas de s’y confondre car sa plus grande leçon à été de comprendre qu’il pouvait subsister dans ce milieu, tellement enrichissant, sans pour autant se confondre avec ceux qui le compose car il sera à jamais différent.

Cote : R LARO

Retour au contenu principal

54513