Charles Valentin Alkan, le Chopin français

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Charles Valentin Alkan, le Chopin français

Une discographie proposée dans le cadre de l'année Chopin

Un contemporain de Chopin

Morhange Charles Valentin Alkan est contemporain de Chopin puisqu’il est né en 1813. Comme lui, il écrit presqu’ exclusivement pour le piano.

Né dans une famille musicienne, il entre à 6 ans au conservatoire de Paris, où il étudie le piano avec Pierre Zimmermann. C’est sans doute par l’ intermédiaire des soirées musicales organisées par son professeur qu’il rencontre notamment Frédéric Chopin et Franz Liszt.  Il donne ses premiers concerts à 12 ans, et  à 24 ans il est considéré comme un des meilleurs pianistes de sa génération. Zimmerman l'introduit dans le monde parisien. Il devient l'ami de Victor Hugo, de Chopin, de Delacroix. Liszt l'admire. Son premier nocturne lui vaut le surnom de Berlioz du piano mais il fait aussi découvrir Bach au public parisien. Le tout Paris court ses rares concerts ; ses cours privés sont recherchés.

L'amitié d'Alkan et de Chopin est parfois évoquée.

Le 3 mars 1838, Chopin participe à la création de la 7ème symphonie de Beethoven dans sa transcription à deux pianos à huit mains. Peut-être cela se fait-il par l'entremise de Zimmermann qui est depuis plusieurs années un ami de Chopin. En 1845, Chopin décline l'invitation à reproduire le même concert. Quand Chopin trop malade ne peut plus sortir, Alkan est parmi les fidèles qui le veillent. Delacroix note dans son journal  à plusieurs reprises sa présence auprès de lui. Chopin avait de la considération pour sa pédagogie et, d’après Marmontel, après la mort de Chopin plusieurs de ses élèves prirent leurs leçons avec Alkan.

Déçu de ne pas être nommé directeur du Conservatoire en 1848, il quitte la vie publique, apparaît à quelques concerts et meurt en 1888 écrasé par sa bibliothèque !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la biographie de Brigitte François-Sapey consacrée à Alkan.

Une oeuvre encore peu enregistrée

Peu de pianistes se sont interessés à son œuvre dont les enregistrements sont rares. Ses œuvres les plus importantes sont la grande sonate pour piano intitulée « les quatre âges de la vie » et, à l’instar de F. Chopin, une série de « Préludes » ainsi que des « Etudes » comparables en difficultés et complexité aux « études d’exécution transcendantes » de Franz Liszt.

Enregistrements présents à la bibliothèque

Découvrez la discographie proposée par la discothèque

Retour au contenu principal

55276