Mali - sélection de livres

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Mali - sélection de livres

Guides et récits de voyage

Jaguar, 2010

Région par région, des cartes détaillées du Mali.

Sennen Andriamirado

Jaguar, 2009

Un reportage sur le Mali (aspects géographiques, historiques, artistiques, techniques, humains), la description complète de chaque lieu ou ville (visites, monuments, promenades), les renseignements utiles à la préparation et à la conduite du voyage, l'organisation de l'accueil et du séjour.

Catherine et Bernard Desjeux

Hachette, 2009  (Guide Evasion)

Guide visuel, culturel et pratique pour préparer et réussir un séjour au Mali avec la présentation de 12 sites essentiels (la traversée du lac Débo en pinasse, les trois Youga, village du Pays dogon, etc.), des visites thématiques, des conseils pour le voyage, 30 itinéraires avec cartes et plans et 250 adresses (hébergement, restauration, loisirs, etc.).

 

Cauris, 2004

Un guide à jour pour tout connaître de ce pays : l'histoire relative au Mali ancien, ayant fait partie de l'Empire du Ghana, puis celle du Mali actuel, les différents peuples qui font la population malienne : Dogons, Touaregs, Bambaras, Peuls etc. Comporte nombre d'informations pratiques, sur la vie culturelle, la capitale Bamako, les langues parlées, la gastronomie.

Dominique Auzias

Ed. de l’université, 2007 (Petit futé)

Présentation de la culture et de l'histoire du pays, et des idées de visite de Bamako, des régions de Kayes, Ségou, Mopti, Gao, Kidal, Tombouctou, Sikasso ainsi que des renseignements pratiques pour organiser son séjour.

Vent de sable, 2003

(Fous d’Afrique)

Une nouvelle collection qui veut montrer l'Afrique sous un jour nouveau et plus positif, une Afrique réelle et profonde, loin de tout cliché, à travers des instants choisis : rencontres authentiques, moments intenses faits du quotidien et des grands événements d'un peuple. Cet ouvrage est consacré au Mali, un pays confronté à un monde en changement, et à son histoire ancestrale.

 

Gildas Flahaut

Presses de la Renaissance, 2004

Récit par le texte et l'image de deux mois de voyage dans la région de Ségou et à Tamani, un village de terre sur la rive sud du Niger. L'auteur invite à découvrir un peuple et une culture qui l'ont fasciné, dans un environnement difficile mais envoûtant.

Rinaldo Depagne

Ed. du garde-temps, 2005

Au Mali, la vie du delta intérieur du Niger est rythmée par les crues et les décrues. Les bozos constitue l'ethnie qui régne sur le fleuve : transporteurs, passeurs, pêcheurs... Leur avenir est menacé par la pollution du fleuve, la sêcheresse et l'ensablement du delta.

 

 

Stephano Faravelli

Gallimard, 2005 (Carnet de voyage)

L'auteur parcourt le Mali, des bords du fleuve Niger à Tombouctou, de la région de Segou à la ville de Mopti, illuminée par la fête de l'Indépendance, jusqu'à Tombouctou, le plateau Dogon et Djenné. Il transmet la beauté et l'originalité de chacune des ethnies présentes au Mali.

Eric Milet

Olizane, 2005

Propose pour visiter le Mali et découvrir la diversité de ses paysages et de ses cultures, des itinéraires touristiques en pays dogon, au bord du fleuve Niger, dans les forêts du Bafing, etc.

 

Solen Cueff et Thomas Van Ruymbeke

Les Perséïdes, 2009

Récit d'un voyage au Mali, le long du fleuve Niger, de Bamako au Pays dogon. Les auteurs décrivent la richesse culturelle du pays et rapportent leurs échanges avec des Maliens à propos de la sécheresse, l'immigration, etc...

 

Etienne Van Den Driessche

Ed. des Riaux, 2006

Ce carnet de croquis emmène le lecteur au coeur de l'Afrique de l'Ouest, en terre malienne. Il illustre trois cités : Mopti, Tombouctou et Djenné. L'auteur fait donc part de son périple au Mali : habitants, villes et villages, vie sociale, etc...

 

Lydia Gautier

Hermé, 2006

Un voyage dans le Mali à travers des recettes. De la ville à la brousse, de Bamako au Pays dogon en passant par Mopti, ville de pêcheurs, et Tombouctou, le lecteur découvre le tô, véritable plat national, mais aussi les beignets de haricots, de manioc, d'arachides grillées, de mangues et de bananes. L'ouvrage permet également de mieux connaître la vie quotidienne de la diaspora malienne.

Richard Senesi

L’Harmattan, 2004

L'auteur raconte son parcours au Mali, lorsqu'il mettait en place, avec des amis maliens de Montreuil, une association destinée à initier les jeunes à l'informatique. Les maquis, les palabres, les rêves de pouvoir, les danses rituelles, le riz-sauce à la viande fantôme, le plaisir permanent des rencontres et des retrouvailles sont évoqués à travers le prisme de l'imagination de l'auteur.

 

Jean-Luc Manaud

La Martinière, 2010 (Carnets d’ici et d’ailleurs)

Instants de vie et prises de vue le long du fleuve Niger qui coule au milieu des sables et traverse la Guinée, le Mali, le Niger et le Nigeria avant de se jeter dans le golfe de Guinée.

Sébastien Cailleux

Nouvelles éditions de l’Université, 2007 (les grands voyages Petit futé)

Photographies du Mali et de ses habitants, depuis les villages de brousse les plus reculés jusqu'au coeur de la capitale, Bamako.

Lieve Joris

Actes Sud, 2002 (Babel)

Ces quatre récits dressent un portrait contrasté de l'Afrique de l'Ouest contemporaine et permettent de découvrir la personnalité du chanteur malien Boubacar Traoré dont la figure constitue le pivot du film Je chanterai pour toi, porté à l'écran par Jacques Sarasin.

Ed. de l’Oeil ; Musée de Bretagne, 2010

Textes et photographies donnent à découvrir le Mali d'aujourd'hui, de Bamako au plateau dogon, en mettant l'accent sur la dynamique des Maliennes et leur engagement social.

Accompagne l’exposition présentée au Musée de Bretagne, à Rennes.

 

Histoire et civilisation

Amadou Hampâté Bâ

Présence africaine, 1995

Dans l'espace des traditions peule et bambara qu'il connaît de l'intérieur même, Amadou Hampaté Bâ se met à l'écoute de la personne, de la parole et de Dieu. Grâce à la sûreté de son savoir et à la simplicité sage de son approche, la lumière apportée sur ces notions essentielles ouvre l'accès aux fondements et au sens d'une civilisation.

 

Albin Michel, 2003 (Les carnets du calligraphe)

Retranscription de la Charte du Mandé, texte établi à la demande du roi Sundiata Keita en 1236, à l'achèvement de la construction de l'empire du Mali. Ce texte à l'origine fondait les grandes lignes de la vie sociale. A l'heure actuelle, il en reste encore des traces dans la société soudano-sahélienne. Il est accompagné de pictogrammes africains.

 

René Caillé

La Découverte, 1989

Dans son voyage africain de 1824 à 1828, de caravane en caravane, déguisé en Arabe, converti à l'islam et le pratiquant scrupuleusement, René Caillié, jeune homme d'origine ouvrière, humble et obstiné, livre un tableau des sociétés arabes et africaines dans toute leur souveraineté et des échanges de civilisations à travers le Sahara, au début du XIXe avant la pénétration coloniale européenne.

Tor A Benjaminson et Gunnvor Berge

Actes sud, 2004

Un géographe et un anthropologue analysent le processus d'élaboration des mythes bâtis par les Européens sur Tombouctou dès le XVIIe siècle et offrent le portrait historique de cette ville d'Afrique, après y avoir travaillé plusieurs années dans le cadre d'un projet de coopération en matière de développement et d'agriculture.

Pierre Viguier

Editions Quae, 2008

S'appuyant sur le journal de l'explorateur René Caillé, l'auteur retrace le parcours de ce voyageur qui a atteint le sud du Mali en 1828 à Tingréla, et l'a quitté 3 mois plus tard aux confins du Sahara, après avoir parcouru près de 1.200 km. Le texte contient de nombreuses observations botaniques, linguistiques, ethnologiques, cartographiques, climatologiques et historiques.

Philippe Sébastien

Grandvaux, 2009

L'histoire du petit village bambara devenu la capitale du Mali est proposée ici à partir de récits d'explorateurs, d'archives ou de traditions orales.

Alpha Oumar Konare

Imprimeries du Mali, 1983

 

Adame Ba Konare

Bamako : Jamana, 1993

Dictionnaire des femmes célèbres du Mali (des temps mythico-légendaires au 26 mars 1991) précédé d'une analyse sur le rôle et l'image de la femme dans l'histoire du Mali.

 

Adame Ba Konare

Favre, 1987

C'est  l'Histoire de Segu, ce centre de transit sur la boucle du Niger, et sur le royaume bambara du XVIIème au XIXème siècle que Adam Konare Ba nous présente, l'Histoire avec un grand "H". Segu a inspiré des romanciers, comme Maryse Condé, et des historiens de métier qui ont tenté de retranscrire ce morceau d'Histoire de l'Afrique. Adam Konare Ba, elle, a décidé de rendre l'Histoire de Segu accessible à un large public en faisant cohabiter "l'histoire érudite" et "l'histoire populaire". Elle passe d'un registre à un autre, de la scrupuleuse analyse des faits puisés à des sources diverses au récit théâtral des griots de l'époque. De l'Histoire, elle fait une histoire.

 

Geneviève Calame Griaule

Mercure de France, 2002

Rassemble une série d'entretiens de Geneviève Calame-Griaule avec la conteuse Praline Gay-Para, diffusés sur France Culture dans l'émission "A voix nue", du 17 au 21 novembre 1997. G. Calame-Griaule rend compte de son travail chez les Dogon et en retrace les étapes, entraînant le lecteur dans une véritable initiation à l'oralité et au conte.

 

Marcel Griaule

Fayard, 1997

Résultat d'une mission chez les Dogons, peuple de paysans-guerriers d'Afrique occidentale, réalisée en 1946 : trente-trois jours d'entretiens avec un vieux chasseur aveugle, Ogotemmêli, qui révèle un aspect jusqu'alors insoupçonné de la culture dogon : une cosmogonie, une vision symbolique de l'univers, une conception organisée de la personne et du verbe.

Sékou Ogobara Dolo

Seuil, 2002

Pour la première fois, un Dogon signe un ouvrage sur son peuple, sur son histoire familiale et sur la vie des villages d'Ogol-du-Haut et d'Ogol-du-Bas. Chef des guides du distrit de Sanga (Mali), il poursuit le très long apprentissage qui fera de lui un grand initié.

 

Youssouf Tata Cisse et Wa Kamissoko

Karthala, 1988 (Hommes et sociétés)

Le griot Wâ Kamissoko, mort prématurément en 1976, avait la passion du pays mandingue, de son histoire et de sa culture. Youssouf Tata Cissé, de 1959 à 1975, a recueilli ses dires qui apportent des données essentielles sur l'empire du Mali, l'esclavage en Afrique de l'Ouest, les conquêtes de Soundjata et l'abolition par ce dernier de l'esclavage et de la traite.

Le pays et les hommes

L’Harmattan, 1999 (Etudes africaines)

Trace les évolutions démographiques et sociologiques qui pourraient limiter ou au contraire encourager le développement du Mali sur le long terme. Différents thèmes sont abordés : transition démographique, urbanisation et migrations internes, insertion et rôle de la diaspora malienne à l'étranger, évolution de la famille, éducation et travail des enfants, etc.

Mohomodou Houssouba

Atalante, 2003

Originaire du nord du Mali, l'auteur fait apparaître, à travers l'évocation du paysage sahélien bouleversé en une génération, la réalité malienne contemporaine. Il soulève les questions de l'islamisme radical, de l'humanitaire, de l'ethnicité, du football...

 

Christine Cabane Bellas

La Dispute, 2008

Enquête ethnologique réalisée au Mali auprès de femmes, de juristes, de professionnels de la santé et d'exciseuses. L'auteur dresse un tableau des incidences culturelles, politiques, psychologiques du conflit suscité par cette pratique en dégageant les sources des approches occidentales et africaines, et en faisant apparaître leurs évolutions ainsi que les conditions d'une reprise du dialogue.

Oumar Issiaka Ba

L’Harmattan, 2009

A travers l'histoire de l'enseignement au Mali depuis son indépendance en 1960, cet essai aborde l'évolution critique du système éducatif, les conditions de scolarisation, l'utilisation des langues nationales dans l'enseignement, l'ouverture de l'école sur son environnement au moyen d'activités pratiques.

 

Moussa et Ibahim Ag Assarid

Presses de la Renaissance, 2008

Les auteurs, qui ont grandi dans un campement aux confins du Mali, devenus adultes, ont décidé de construire une école pour les enfants de leur communauté. Ils ont dû se battre pour trouver des fonds et pour convaincre les parents de se séparer de leurs enfants afin de leur donner la chance d'étudier.

 

Moussa Ag Assarid

Presses de la renaissance, 2006

Jeune Touareg originaire du Mali, arrivé en France à l'âge de vingt-trois ans, l'auteur raconte sa découverte à la fois émerveillée et amusée de la France et des moeurs des Français.

Ali Cissé

L’Harmattan, 2006

L'auteur prône la réforme du système démocratique malien à partir de quatre termes : libérer la réflexion, sortir du piège des normes, interroger l'histoire, intégrer les réalités quotidiennes dans les analyses et les choix de gouvernement. Il aborde ensuite la dimension technique et la dimension humaine d'une éventuelle réforme des institutions maliennes.

En annexe, le texte de la Constitution de la République du Mali

 

Alpha Oumar Konaré

Cauris éditions, 2004

Président élu du Mali entre 1992 et 2002, Alpha Oumar Konaré revient sur son expérience, dessine le monde dont il rêve, délivre un message. Il dit en confidence ce qu'est le sens de la vie et partage les mots qu'il aime : solidarité, tolérance, dialogue, éducation, responsabilité, honnêteté.

Colloque, Bamako, 2005

Karthala, Donniya, 2005

Contributions d'universitaires français et maliens à un colloque tenu en janvier 2005 à Bamako et consacré aux échanges historiques entre la France et le Mali. Ont été abordées notamment les réactions face au pouvoir colonial, les représentations culturelles imaginaires maliennes et françaises, les relations diplomatiques et économiques entre les deux pays, etc.

Aminata Dramane Traore

Fayard, 2002

Ancienne ministre de la Culture du Mali, l'auteur dévoile la douleur d'une Afrique mutilée par la mondialisation libérale.

Aminata Dramane Traore

L'ancienne ministre malienne dénonce la politique française et européenne d'immigration, ainsi que le déséquilibre des relations entre les nations africaines et les pays de l'Union européenne, ces derniers imposant leurs règles en matière d'immigration mais aussi de commerce des biens et des services.

 

 Arts et architecture

sous la direction de Samuel Sidibé, conservateur

Musée national du Mali ; Musée national d’ethnologie de Gand, 2006

Montre les collections que renferme le musée national du Mali, notamment le patrimoine de la région Dogon et celui de l'intérieur du delta du Niger.

 

Exposition, Angers, 2001

Ville d’Angers, 2001

Peintures, sculptures et installations de trois grands artistes maliens d’aujourd’hui. Ces œuvres sont présentées à Angers dans le cadre du jumelage Angers-Bamako.

Gourcuff Gradenigo  (Montreuil), 2007

Présentation de l'ensemble des masques et marionnettes réunis à l'occasion de l'exposition itinérante Marionnettes du Mali.

Musées d’Angers, 2003

Catalogue édité à l'occasion de l'exposition présentée à Angers, au musée Pincé, du 21 février au 11 mai 2003

 

5 Continents, 2003

Présente en images les mosquées rurales en terre du Mali. Elles ont été pour la plupart construites ou remaniées au XXe siècle mais témoignent d'une tradition architecturale ancienne.

Marli Shamir

Grandvaux, 2007

Les djenné-férey sont les cyclindres de terre dont les maçons de la ville de Djenné, au Mali, se servent depuis la nuit des temps pour la construction. Les photographies de M. Shamir et les poèmes du sage de Tombouctou A. Ousmane Kounta rendent hommage à ce patrimoine de l'humanité.

Hoëbeke, 2002

La création Dogon contemporaine, riche de masques, statuettes, costumes et sculptures de métal, puise dans ses propres mythologies et cosmologies mais n'en est pas moins vivante et en prise sur le monde actuel. Peintres, photographes, sculpteurs Dogons sont donc présents dans cet ouvrage publié à l'occasion de l'exposition Les Mondes Dogons à l'abbaye de Daoulas d'avril à septembre 2002.

Adam Biro, 2003

Présentation d'une centaine de serrures dogon. Cet objet fonctionnel s'inscrit dans le contexte religieux et social de la société dogon. Destinée à une porte de grenier, la serrure est sculptée par un forgeron en fonction d'une signification précise. L'analyse des différents types de serrures montre combien les Dogon savent allier l’esthétique à l’utile.

 Littérature : contes, récits, romans

Amadou Hampâté Bâ

Actes sud, 1991

Mémoires d'un témoin de son siècle et de son peuple : l'histoire de la colonisation africaine vue par un enfant du Mali. Servi par la prodigieuse mémoire des peuples de tradition orale, l'auteur revisite les souvenirs d'une enfance et d'une adolescence bousculée par les évènements familiaux et politiques.

 

Amadou Hampâté Bâ

Actes sud, 1994

Après Amkoullel, l'enfant peul, le grand écrivain africain poursuit le récit de sa vie. Il entame une carrière de jeune fonctionnaire de l'administration coloniale, fonde une famille et commence à noter tous les récits qui feront de lui le dépositaire et le défenseur au siège de l'Unesco d'une civilisation orale en pleine mutation.

Amadou Hampâté Bâ

UGE, 2001 (10-18)

L’auteur, grand défenseur de la tradition orale africaine, raconte ici les aventures cocasses d’un homme qui fut son ami.

Amadou Hampâté Bâ

Seuil, 2004

Recueil de contes issus des traditions orales africaines.

 

Amadou Hampâté Bâ

Stock, 1999

Ces contes traditionnels illustrent les défauts et les qualités de la nature humaine, stigmatisent des tares sociales de tous les temps, à travers de grands récits d'aventures mêlés de fantastique, de satires morales ou sociales, ou de tranches de vie.

 

Massa Makan Diabaté

Hatier, 2002

De retour au pays après avoir été médaillé dans la coloniale, le lieutenant Keita peut enfin se reposer à Kouta. Mais indiscipliné, il se fait remarquer par ses extravagances. Derrière ce personnage fanfaron à la gaieté parfois un peu salace, se cache une figure grave et pathétique d'un homme blessé qui trouvera la paix grâce à sa conversion à l'Islam.

 

Massa Makan Diabaté

Hatier, 1980

Notables, chrétiens, musulmans et autorités vont s'opposer dans une atmosphère de drame comique Kempé, le coiffeur de la petite ville de Kouta, voit d'un mauvais oeil l'installation d'un concurrent. au milieu de ce village pittoresque à la population étonnament active.

Massa Makan Diabaté

Hatier, 1982

Roman dans lequel l'auteur évoque avec humour la fraternité de case où ceux de la même société d'âge s'aiment sans se témoigner ni respect ni égards, l'Islam cohabitant avec les croyances ancestrales.

Massa Makan Diabaté

Un récit sur les rites de la puberté et la circoncision au Mali.

Présence africaine, 1985

Yambo Ouologuem

Le Serpent à plume, 2002

Vaste saga historique, le roman retrace depuis le XIIIème siècle la geste des Saïfs, conquérants et maîtres du mythique empire Nakem. Fabuleux prosateur de tous les excès et de tous les crimes, Y.Ouologuem dit les complexités de l'Histoire de l'Afrique où l'esclavage et la colonisation sont même antérieurs à l'arrivée des Européens qui ne firent peut-être que reprendre à leur compte et en l'amplifiant dramatiquement, un système fou qui existait déjà. Le "devoir de violence" a reçu le prix Renaudot en 1968.

Seydou Badian

Présence africaine, 1997

Le protagoniste essentiel de ce récit est un masque, le grand N Tomo ; de son absence, de son rapt, naît le drame. Ainsi le lecteur est invité, peut-être, à méditer les dimensions d'un autre drame où se jouerait la destinée, c'est-à-dire l'identité négro-africaine.

(édition bilingue français-bambara, par Gérard Dumestre)

 Ville d’Angers, 1989

Recueil de contes, proverbes, devinettes choisis pour rendre compte de la richesse et de la diversité  de la tradition orale bambara.

 

(édition bilingue français-bambara par Annick Thoyer)

L’Harmattan, 1997

Des contes traditionnels du Mali dans lesquels on retrouve quelques thèmes africains classiques : une calebasse qui avale tous les hommes, une jeune fille qui refuse de se marier et épouse un jeune homme transformé en flûte, un marabout vantard est humilié... Le riche et le pauvre a été collecté auprès d'un griot prestigieux, Tayiru Banbera.

Aly Diallo

Gallimard, 2002 (Continents noirs)

La modernité oublie les privilèges ancestraux. Cette "révolte du Komo" va bouleverser la vie politique, culturelle et religieuse de toute une jeune République africaine. Ironie, burlesque, humour seront les armes des révoltés. Premier roman en français d'un écrivain malien né à Conakry (Guinée).

 

Mady Aïda Diallo

Gallimard, 2002 (Série noire)

Une fillette de 10 ans assiste à l'extermination de sa famille par des pillards touaregs. Recueillie par deux femmes, elle grandit en ayant qu'une seule idée en tête : venger la mort des siens. Justement un soir, deux hommes s'attablent au restaurant que ses bienfaitrices tiennent. C'est le début de la vengeance. Le visage d'une Afrique noire meurtrie par la violence et le sang.

Ibrahima Ly

L’Harmattan, 1982 (Encres noires)

Voyage au bout de l’horreur pour Mariana emprisonnée et torturée pour avoir refusé le mari que ses parents lui destinaient.

Fily Dabo Sissoko

Le Figuier (Bamako) ; Présence africaine ; Edicef, 2000

Penseur, romancier et poète, Fily Dabo Sissoko est né à la fin du 19e siècle dans l'ancien Soudan français, aujourd'hui le Mali. La Savane rouge, oeuvre inclassable, tout à la fois poème, autobiographie, récit de voyage, document hstorique, allie la concision du classicisme à une technique et une audace moderne.

Ismaîla Samba

Le Cavalier bleu, 2004

Dans un pays de rocaille ou règne une chaleur torride, l'histoire d'un secret que Barbus et Soma ont juré solennellement de ne pas dévoiler...

 

Moussa Konaté

Gallimard, 2002 (Série noire)

A Bamako, deux enquêtes menées par le commissaire Habib et l'inspecteur Sosso. La première concerne trois meurtres au cyanure dans le quartier pauvre de Banconi. La deuxième est centrée sur la mort suspecte de Fatoman, plus ou moins marabout, et originaire du village de Nagadji, sur lequel règne le clan noble des Kéita.

 

Moussa Konaté

Fayard, 2006

Au nord du Mali, en pays Dogon, le commissaire Habib, dont le flair et la sagesse sont légendaires, doit enquêter sur une série de morts bizarres qui ont eu lieu dans le même village. Des meurtres, de la sorcellerie, des coutumes respectées trop à la lettre ? Il va falloir aussi rencontrer un homme au visage de chat...

Moussa Konaté

Fayard, 2009

Sur l'îlot de Kori, les notables de la tribu Kouata pensent que la dernière crue du Niger est le prix à payer pour l'outrage commis, des années plus tôt, par l'un des leurs. Celui-ci avait volé leur totem, le lamantin, pour le revendre. Nassoumba, première épouse du vieux Kouata, est retrouvée foudroyée. Pour son fils, elle a été assassinée. L'affaire s'annonce délicate pour le commissaire Habib.

Moussa Konaté

Le Bruit des autres ; Hivernage (Limoges), 2009

Recueil d'une dizaine de nouvelles, chacune plongeant dans le caractère inconstant et fragile du bonheur.

 

Moussa Konaté

Lansman, 2004

Une nuit, dans un quartier de banlieue. Doulaye, la cinquantaine, répond au téléphone. C'est sa soeur, Alima. Elle n'habite pas très loin de chez lui et pourtant, ils ne se sont pas vus depuis longtemps. Une tendre complicité unit ces deux êtres marqués par une jeunesse douloureuse entre des parents vivant mal leur statut d'immigrés et leur volonté de vivre au rythme de leur pays d'accueil.

Magellan & compagnie, 2008

Recueil de nouvelles d'auteurs maliens comtemporains représentatifs de la scène littéraire de Bamako : Ousmane Diarra, Sirafily Diango, Mandé Alpha Diarra, Moussa Konaté et Yambo Ouologuem.

Adame Ba Konaré

Présence africaine, 2006

A travers une galerie de personnages, ce roman décrit les univers de Bamako dans les années 1990.

Ousmane Diarra

Gallimard, 2007 (continents noirs)

Dans un pays d'Afrique qui n'est pas nommé, les islamistes et les animistes se combattent sans merci, tandis qu'un président-dictateur, lui-même musulman, fait régner la terreur. Dans ce tourbillon de violence, de compromissions et de lâcheté, seul un homme reste digne et droit, le vieux Madiminko, qui résiste envers et contre tout et persiste à penser que tout n'est pas perdu.

Retour au contenu principal

55140