Nous avons lu, vous avez lu...

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Nous avons lu, vous avez lu...

Le démon avance toujours en ligne droite, de Eric Pessan

Publié le vendredi 02 janvier 2015

A 40 ans, alors que sa compagne souhaite qu'ils aient un enfant, David va-t-il vaincre ou succomber à la malédiction et à l'obsession du "Tel père tel fils" ?

Si le démon avance toujours en ligne droite, selon le titre du derrnier roman d'Eric Pessan, pour David le narrateur, la vie n'a rien d'une ligne droite, ni d'une évidence. David va tenir le journal de la longue errance qui le mène de Bordeaux où il est animateur de radio associative, à Buchenwald puis à Lisbonne,  pour faire la lumière -espère-t-il-  sur la disparition de son grand-père et de son père. Enfant, il a vécu entre sa mère et sa grand-mère, prisonnier de leurs mensonges et de leur ressentiment à l'égard de ces deux absents. Son père a abandonné sa famille en 1975, alors qu'il n'avait que 2 ans, pour une fuite à Lisbonne d'où il ne reviendra jamais, tout comme son père avait lui aussi disparu, juste après la guerre. A 40 ans, alors que sa compagne souhaite qu'ils aient un enfant, David va-t-il vaincre ou succomber à la malédiction et à l'obsession du "Tel père tel fils" ? Un récit qui se lit d'une traite, rythmé par des mots-clés (clochard, ville, tituber, nuit, roman) qui fonctionnent comme autant d'associations d'idées et peuplent le monologue de David. Ce roman a été en partie écrit au cours de la résidence d'Eric Pessan à la bibliothèque de la Roseraie en octobre et novembre 2012.

Christine (Toussaint) a aimé

Retour au contenu principal

53763