Nous avons lu, vous avez lu...

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Nous avons lu, vous avez lu...

L’idée ridicule de ne jamais te revoir, Rosa Montero

Publié le samedi 21 mars 2015

Rosa Montero déjà auteure de plusieurs romans, vient de vivre un évènement personnel dramatique : la perte de son compagnon des suites d’une maladie. Cet évènement l’accable et elle ne trouve plus de respiration jusqu’à la proposition d’une éditrice : écrire la préface de la publication de lettres de Marie Curie.

Il se trouve que ces lettres, Marie Curie les a rédigées suite à la perte accidentelle et tout aussi tragique de son époux Pierre Curie, en 1906. Rosa Montero se documente, s’immerge dans la vie de cette femme fascinante et y trouve tellement de modernité, tellement de résonnance avec sa propre vie, qu’elle revisite son ressenti, son vécu, ses valeurs à l’aune de l’existence fulgurante de Marie Curie.

Rosa Montero tente de retirer le vernis trop lisse de la scientifique pour faire ressortir la femme, l’amoureuse, la mère qu’a pu être Marie Curie. Elle s’appuie sur ses lettres, ses journaux mais aussi sur ceux de ses filles Irène, Eve et de son mari. Rosa Montero parvient à faire de tout ceci un livre lumineux, profondément humain et intelligent, qui parle du deuil mais surtout de la vie, de souffrance mais surtout de l’amour, de féminité mais surtout de courage et de choix.

Cote : R MONT

Stéphanie, médiathèque Toussaint

 

 

Retour au contenu principal

53763