Nous avons lu, vous avez lu...

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Nous avons lu, vous avez lu...

Camille, mon envolée, Sophie Daull

Publié le mardi 06 octobre 2015

Ce livre raconte la douleur d’une mère et la sidération quand c’est la mort qui l’emporte sur la vigueur de la vie.

Camille est une jeune ado de 16 ans. A quelques jours de Noël, elle est prise d’une forte fièvre qui l’emportera en 4 jours. Quelques mois après sa disparition, sa mère décide de raconter les derniers jours de sa fille, son décès ainsi que l’après, une façon à la fois de prolonger Camille et de tenir le coup.

Nous sommes ici dans le vécu et pas dans la fiction, pour autant, il s’agit bien, à mon sens, d’un texte de littérature tellement l’écriture est présente, puissante et fluide.

Sophie Daull a le sens des mots et écrit avec le talent d’une femme de lettre nourrie aux textes classiques. Elle parle de son désespoir de mère mais ne réduit pas tout à son immense chagrin. Il y a aussi l’incongruité de la vie qui continue : sa vie à elle alors que celle de sa fille s’est arrêtée, la vie qui fait qu’il faut continuer d’agir, de prendre des décisions, de contacter les gens... L’auteur réussit le tour de force de ne pas se draper dans sa douleur qu’elle exprime pourtant de façon poignante. Les pensées mesquines sont là aussi. Les cocasseries et l’humour ne manquent pas non plus, accentués par le décalage entre l’évènement tragique et la période des fêtes.

Travail de deuil, ce roman est aussi un superbe cadeau d'une mère à sa fille. Elle y célébré sa courte vie et le courage dont elle a fait preuve durant ses derniers jours. Sublime !

Cote : R DAUL

Stéphanie, médiathèque Toussaint

Retour au contenu principal

53763