Nous avons lu, vous avez lu...

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Nous avons lu, vous avez lu...

L'énigme du retour, de Dany Laferrière

Publié le vendredi 28 mai 2010

Une catastrophe chassant l’autre dans les médias, le volcan islandais et la crise grecque nous ont complètement fait oublier que là-bas, sur l’île d’Haïti, la saison des pluies menace les survivants sans abri, victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Christine (Toussaint) a aimé

Journaliste opposant au régime de Duvalier, Dany Laferrière, écrivain haïtien vivant à Montréal,  évoque l’île qu’il a  quittée il y a 35 ans, dans un récit autobiographique plein de poésie et d’énergie. D’abord le livre surprend par sa forme puisque l’auteur fait alterner vers libres et prose poétique mais c’est sans doute ce choix du vers libre et des phrases courtes qui donne au récit tout son rythme et sa vitalité. L’auteur raconte comment à la suite de la mort de son père, il décide de rentrer chez lui pour annoncer cette nouvelle à sa mère. Son père, Windsor Klébert Laferrière, maire de Port-au-Prince, partit en exil à l’âge de 23 ans, à l’arrivée du dictateur  Duvalier au pouvoir. Dès lors, il ne donna plus jamais de nouvelles à sa famille et mourut dans une grande solitude à  New-York.

Ce voyage est pour l’auteur une redécouverte de l’île de son enfance, un voyage chez les plus pauvres ainsi qu’une façon de revisiter son histoire personnelle. 

Le récit est construit en courts chapitres aux titres évocateurs  tels que « la faim », « les morts sont parmi nous », « une génération d’éclopés », « l’enfant du pays », « où sont partis les oiseaux » ou encore « le chant de ma mère ». Identité, exil, absence, quête du père sont autant de thèmes évoqués et qu’il aborde à travers d’émouvantes retrouvailles avec sa mère, avec les quelques amis restés au pays, un chauffeur de taxi ou des vendeurs à la criée croisés au hasard de son errance. Il passe aussi du temps avec son neveu qui porte le même nom que lui et au cœur,  les mêmes aspirations au départ que lui au même âge… Ainsi on côtoie dans ce livre trois générations d’hommes qui depuis plus de quarante ans ont espéré changer la vie,  là-bas en Haïti. Cet ouvrage a obtenu le prix Médicis étranger.

Cote : R LAFE

Vos commentaires

Soyez le premier à donner votre avis !

Ajouter un commentaire

* Champs Obligatoires

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici. 

Un modérateur est suceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site ou qui serait contraire à la loi.

Retour au contenu principal

53763