Nous avons lu, vous avez lu...

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Nous avons lu, vous avez lu...

D’un pays sans amour, de Gilles Rozier

Publié le samedi 15 octobre 2011

L’âme des poètes disparus...

Chantal (Toussaint) a aimé

Uri-Zvi Grinberg, Peretz Markish, Melekh Rawicz. Ils étaient trois amis inséparables dans la Varsovie du début des années 20. Mais c’était surtout de jeunes et talentueux poètes d’avant-garde qui ne vivaient que pour leur art, portant haut la culture yiddish, avant que le vent mauvais de l’Histoire ne les sépare. Grinberg s’installera en Palestine où il deviendra un poète réputé... en hébreu, Markish s’exilera à Moscou et poursuivra son œuvre en yiddish mais il sera assassiné sur ordre de Staline, tandis qu’après un quasi tour du monde, Rawicz finira par s’établir à Montréal.

Gilles Rozier dresse avec une chaleureuse empathie le portrait de trois jeunes gens fous de poésie et nous fait partager son amour de la langue et de la culture yiddish « cette langue est un océan, sa littérature une cité engloutie ». De ce monde englouti, il ravive magistralement et passionnément la flamme.

Cote : R ROZI

 

 

Retour au contenu principal

53763