Les fonds patrimoniaux jeunesse

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Les fonds patrimoniaux jeunesse

La bibliothèque municipale conserve à titre patrimonial plus de 12 000 ouvrages pour enfants et adolescents, témoins de l’histoire et de la diversité du livre jeunesse. Les plus anciens, comme l’Ami des enfants et l’Ami de l’adolescence d’Arnaud Berquin (1747-1791), datent de la fin de 1783-1785. Le XIXe siècle est représenté notamment avec des ouvrages des pionniers de l’édition jeunesse Hetzel et Hachette qui lance notamment la Bibliothèque rose. Les fonds les plus importants datent du XXe siècle. Ils témoignent des débuts de célèbres collections comme la Bibliothèque verte (années 1920), les Albums du Père Castor (années 1930), la Bibliothèque Rouge et or et Idéal-Bibliothèque (années 1950), ainsi que de la richesse et de la diversité des albums des décennies 1960 et 1970. Des livres-objets aux formes originales et de belles éditions sont également conservés.

 

La provenance de ces ouvrages est variable. Jusqu’à la deuxième moitié du XXe siècle, les livres pour la jeunesse étaient absents des collections de la Bibliothèque municipale, davantage tournée vers les étudiants, les savants et les érudits que vers le grand public : les enfants n’y étaient pas admis. En revanche, on pouvait en emprunter dans les cinq bibliothèques populaires de la ville, créées dans les quartiers à la fin du XIXe siècle et qui connurent un grand succès jusqu’aux années 1960. Il faut noter cependant que la première véritable section jeunesse, celle de la bibliothèque populaire Victor Hugo, n’a été créée qu’en 1958.

Lorsque les bibliothèques populaires sont remplacées dans les années 1960 par le réseau des bibliothèques municipales annexes, une partie de leurs fonds rejoint les collections de la bibliothèque municipale : nombre de livres anciens pour la jeunesse, aujourd’hui à la bibliothèque, en proviennent.

D’autres ont été acquis par le biais du dépôt légal des imprimeurs de la région qui a institué en 1943 le dépôt systématique auprès de la bibliothèque municipale d’Angers d’un exemplaire de tout livre imprimé dans la région. De nombreuses collections comme les Bibliothèques rose et verte, les Castor poche ou celles de l’Ecole des Loisirs en proviennent.

La bibliothèque acquiert également les ouvrages d’auteurs ou d’illustrateurs angevins pour la jeunesse. Ainsi quelques œuvres au dessin si gai et moqueur de Félix Lorioux (1872-1964) ou les albums de Jean Adrien Mercier viennent régulièrement enrichir les collections.

 

Retour au contenu principal

53623