Quelques acquisitions récentes

Accueil Bibliothèques d'Angers

Menu secondaire

Passer le menu secondaire

Retour au menu secondaire

Contenu principal

Passer le contenu principal

Quelques acquisitions récentes

Plusieurs acquisitions en cours seront présentées sur le site à l’occasion des journées du patrimoine 2010.

Legs John Franklin Koenig

John Franklin Koenig (1924-2008), artiste peintre de Seattle, a légué par testament 16 livres illustrés par lui de gouaches ou de collages pour le fonds de bibliophilie contemporaine de la Bibliothèque municipale d’Angers.

Voir la liste des oeuvres

Fonds Louis Germain

Achats en 2008, subventionné par le FRAB des Pays-de-la-Loire, des manuscrits scientifiques de Louis Germain, directeur du Muséum national d’histoire naturelle (1878-1942) :

  • 13 manuscrits de livres de Louis Germain avec notes préparatoires et quelques correspondances.
  • 39 manuscrits d’articles de Louis Germain avec notes préparatoires et quelques correspondances.
  • 4 manuscrits d’articles de professeurs de malacologie, maîtres de Louis Germain.
  • 2 dossiers de manuscrits de Joseph-Etienne Renou (1740-1809), fondateur du Muséum d’histoire naturelle d’Angers.
  • Archives personnelles de Louis Germain (photographies, diplômes, décorations).

Louis Germain est un malacologiste français, né le 8 janvier 1878 à Niort et mort le 18 octobre 1942 à Angers. Instituteur, il complète ses études à Angers puis à Paris. Diplômé d’un doctorat en sciences (1907), il entre au laboratoire des mollusques, vers et zoophytes du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN). Après avoir occupé diverses fonctions, il devient directeur du Muséum de 1936 à 1942. Louis Germain se consacre presque exclusivement aux mollusques, observés dans le monde entier à l’occasion de nombreux voyages (dont un avec Charcot).

La Bibliothèque municipale d’Angers conserve d’importantes collections d’histoire des sciences tant manuscrites (fonds d’archives, mémoires et correspondances de plusieurs directeurs du Muséum et du Jardin botanique d’Angers, dont quelques uns de J.-E. Renou) qu’imprimées (plus de 4000 titres dans le catalogue des Sciences et Arts édités en 1875). En écho à ces collections, Louis Germain, alors directeur du MNHN à Paris, avait léguée par testament sa bibliothèque d’imprimés à la Bibliothèque municipale d’Angers, un très bel ensemble d’histoire des sciences de plus de 70 mètres linéaires de rayonnage (dont 8 mètres d’ouvrages du XVIe siècle) et toute sa correspondance professionnelle.

Ses manuscrits de publications scientifiques abandonnés dans sa maison d’Angers viennent aujourd’hui compléter à la bibliothèque les exemplaires imprimés de toutes ses œuvres. La bibliothèque possède également le manuscrit d’une première enquête de Renou sur l’histoire naturelle du Maine et Loire (en 1790, Rés. ms. 1375). Cet achat permet de rassembler l’ensemble de cette documentation manuscrite avec la bibliothèque d’imprimé de Louis Germain et avec les autres collections de manuscrits scientifiques de la Bibliothèque municipale.

Acquisitions de 2006 à 2007 : livres d’heure du XVIe siècle, bibliophilie contemporaine et archives littéraires

Une livre d’heure manuscrit des années 1510-1520, enluminé par un suiveur du Maître de Claude de France (Rés. ms. 2111), l’unique exemplaire d’une traduction en français des Heures de la Vierge par René Benoist, publiée en 1569 par Jacques Kerver, un ouvrage de jeunesse illustré en 1926 par Jean Lurçat, Roger ou les à-côtés de l’Ombrelle (Rés. B50214), des livres d’artistes de Kenneth White et Dominique Rousseau (Rés. ms. 2176-2177) ont été acquis avec l’aide du FRAB en 2006-2007.

Un exemplaire de La Chatte de Colette illustré par Jean Adrien Mercier, les archives du poète René Poirier et une collection d’ouvrages du XVIIe et XVIIIe siècle sont entrés dans les collections grâce à la générosité de donateurs.

Toutes ces œuvres sont présentées et illustrées dans Archives d’Anjou, n° 11. Angers, Association des amis des archives d’Anjou, 2007, p. 196-211.

Dation Patrick Steuer : 610 lettres de Victor Pavie (1808-1886)

Victor Pavie (1808-1886) est l'héritier d'une dynastie d'imprimeurs solidement implantés en Anjou. Il se distingue par ses fidèles amitiés avec les artistes romantiques rencontrés lors de ses études à Paris. Poète et critique littéraire, il était devenu dès 1827 un habitué du Cénacle, proche de Victor Hugo et de Sainte-Beuve.

Sa correspondance entre 1833 et 1847 avec près de 70 correspondants constitue un témoignage essentiel sur la vie sociale, littéraire et artistique à Paris et à Angers sous la Monarchie de Juillet. Sont dénombrées 69 lettres de son père, Louis, ancien maire-adjoint d'Angers, 19 de son épouse, 53 de son frère Théodore Pavie, futur professeur au Collège de France, 18 de la famille Hugo, 23 de Léon de Prévost, 53 de Sainte-Beuve, 62 du sculpteur David d'Angers, 35 du peintre Isidore Dagnan, entre autres.

Présentation de la dation sur la base Palissy du Ministère de la Culture.

Présentation plus détaillée de la dation dans Louis, Victor et Théodore : les Pavie, une famille angevine au temps du Romantisme. Actes du colloque du 24-25 avril 2009, Angers : Presses universitaires d’Angers, à paraître fin 2010.

Retour au contenu principal

54875